Expo a Avignon. Dans le cadre du parcours de l'art. Cloitre St Louis.2003

Texte de l'exposition:

C’est en imaginant le futur que c’est engagé mon rapport au passé. De façon insidieuse s’est glissée en moins une impression furtive d’une modernité passée, comme si tout ce qui nous entourait était a la fois d’une modernité d’avant-garde et d’un passé flamboyant. J’ai choisi l’Italie car c’était pour moi l’idée que je me faisait de cette flamboyance, de notre fascination a imaginer a comprendre ce qui n’est pas de notre temps , mais avec qu’elle facilite en même temps pouvons nous la faire notre en y ajoutant notre vision d’une « contemporaneité » imaginaire, j’essaie de me faire a l’idée que tout est superposable dans le temps et a l’infini comme si ce temps, celui dans lequel nous sommes vivants n’etait qu’UN et pouvez a travers son « immédiateté » nous faire vivre a la fois au présent « l’autrefois et le demain » !


MM