L'oeuvre est a l'interieure de l'enveloppe, elle est reproduite sur un vrai/ faux timbre, et le tout est envoyé par la poste. A l'initiative de l'Eté contemporain dracenois. Reproduction Courtesy Galerie Art 7 " Les travaux présentés dans cette exposition de Mail art ont été conçus comme des travaux spécifiques à leur support de communication. Ils ne s'inspirent d'aucune autre de mes productions et ont été réalisés spécialement pour cette manifestation. Chaque dessin est solidaire de son timbre et ne peut donc en être séparé. L'objet n'est évidemment pas de démontrer l'efficacité de la supercherie, mais plutôt de donner à l'oeuvre une existence nouvelle, celle-ci va devenir instantanément par l'intermédiaire de l'artiste, un objet de consommation courant. Elle tend à n'être plus que quelque chose que l'on ne remarque pas, que l'on ne regarde pas. Le choix de l'assemblage du timbre et de l'oeuvre, met à jour cette rivalité, l'oeuvre à voir dans sa dimension réelle et son double invisible dans sa fonction d'objet postal, comme une réalité du quotidien de l'art. Visible et invisible, comme une traduction immédiate de l'évocation d'un art chargé d'illusion."